L’IMITATION DU SOMMEIL est une commande au compositeur JOHN SUPKO. Ce concerto pour guitare, orchestre et système informatique a été crée le 12 mai 2015 à l’auditorium d’Aulnay-sous-Bois avec le soliste JEREMY JOUVE.

Inspiré par un petit texte du surréaliste belge Gaston Dehoy, le compositeur imagine une œuvre élaborée autour d’un processus génératif assuré par la présence d’un système informatique et d’une base de données musicales. La pièce est construite à partir d’une série de paramètres musicaux générée par un logiciel de façon semi-aléatoire lors de la performance. L’œuvre évolue au travers de différentes textures sonores qui se transforment grâce au mystérieux processus informatique.

 

Théâtre les Passerelles – Pontault-Combault

 

Sur scène, relié au système central via wifi, un ordinateur est présent face à chaque musicien. Le soliste et l’orchestre disposent d’indications qui s’affichent en temps réel. Sans chef d’orchestre, ils sont libre de créer une matière sonore unique et improvisée à partir des propositions musicales du logiciel.

Par ses ruses et ses artifices, le concerto est une invitation au rêve et une expérience physique qui place notre conscience face à l’imitation de son sommeil.

 

 

Enregistrement CNSMDP – Paris

 

 

 

PRODUCTIONS – L’IMITATION DU SOMMEIL

13 décembre 2015 Théâtre Les Passerelles, Pontault-Combault, France
16 & 17 mai 2015 Enregistrement en partenariat avec le CNSM de Paris
12 mai 2015 Auditorium du conservatoire d'Aulnay-sous-Bois, France

 

 

Auditorium – Aulnay-sous-Bois